Javier Marias le mystérieux

Par 27 avril 2020 à 09:25

Javier Marias est de mon point de vue de lectrice le plus grand des écrivains espagnols de notre époque. Fidèle à ses thèmes, il mêle étroitement les grands sujets universels comme l’Histoire, le temps, la guerre, aux destinées individuelles, l’amour, le secret et la trahison. Justement, de trahison, il en est question dans « Berta Isla », son dernier roman. Berta et Thomas se sont connus au lycée, ils se marient à Madrid en 1974. Mais Thomas est repéré par les services secrets britanniques. Son destin va en être entièrement bouleversé… Un jour, après une absence d’une douzaine d’années et alors que sa femme le croit mort, il réapparaît. « Quel est cet homme en face de moi ? » se demande Berta dès le début du roman. Javier Marias est un maître de la digression, abordant une histoire avec différents points de vue, la retournant et la commentant sans cesse. Si j’osais, je le rapprocherai d’un autre très grand écrivain : Marcel Proust ! Dominique